Médiation, Musique

Le saxophone, cet instrument de la famille des bois

Mis en ligne le

Tous les mois, le Conservatoire propose un focus sur un terme de la culture musicale, chorégraphique ou théâtrale. Ce mois-ci, éclairage sur le saxophone, à l'occasion du week-end de masterclass et concert avec Jérôme Laran & Nicolas Fargeix.

Le Conservatoire propose un éclairage sur le saxophone à l'approche à l'occasion du week-end de masterclass et concert avec Jérôme Laran (saxophone) & Nicolas Fargeix (clarinette) les 7 et 8 février prochains.

Adolphe Sax, père du saxophone

 

Adolphe Sax pratique le chant, apprend le solfège, la flûte, l’harmonie et la clarinette à l’École Royale de Musique de Bruxelles et auprès de solistes renommés et devient un virtuose de ce dernier instrument. Parallèlement, il assiste son père, facteur réputé, dans la fabrication d’instruments de bois et de cuivre et invente ou perfectionne de nombreux instruments.

Dès 1841, il met au point une nouvelle famille d’instruments à anche simple : les saxophones. Le premier exemplaire, un « saxophone basse en cuivre » sera présenté à l’Exposition de l’Industrie de Bruxelles. Sur la base de ce travail, il développera ensuite une famille complète de saxophones dont il déposera le brevet en 1846.

 

L'instrument

 

Le saxophone fait bien partie de la famille des bois  bien qu’il soit pratiquement entièrement fabriqué en métal. Ceci est dû à l'anche, cette partie du bec du saxophone en roseau de bois, indispensable à la production du son de l'instrument.

La famille des saxophones se compose de sept instruments différents. L’étendue de l’ensemble des saxophones couvre la presque totalité d’un clavier de piano allant du saxophone sopranino (le plus aigu) au saxophone contrebasse (le plus grave).

Un saxophone se compose de cinq parties principales : le bec (avec son anche et sa ligature), le bocal (démontable sauf sur certains sopranos, les sopraninos n’en ont pas), le corps, la culasse et le pavillon.

Sa fabrication est un processus complexe et minutieux où plusieurs corps de métier (chaudronniers, assembleurs, acousticiens…) doivent conjuguer leurs savoir-faire de manière extrêmement précise pour élaborer un instrument qui peut comporter, pour le saxophone alto, plus de 850 pièces.

L'enseignement au Conservatoire

Le Conservatoire de Brest métropole propose un cursus individuel assuré par Stéphane Sordet et Sébastien Schlosmacher au sein du département Bois. Il est aussi possible de jouer en pratiques collectives.

Pour aller plus loin

Le conservatoire vous propose une sélection d’ouvrages autour du saxophone disponibles à la médiathèque du conservatoire, 16 rue du Château :

Partitions

  • + de 800 références à découvrir

Livres

  • 10 ans avec le saxophone, anthologie, éditions Cité de la musique (catalogue de pièces selon les niveaux)
  • A comprehensive guide to the saxophone,  Jean-Marie Londeix, éditions Roncorp
  • Comment apprendre à jouer du saxophone, A. Ferrario , éditions de Vecchi
  • Musique pour saxophone, catalogue thématique, éditions Leduc
  • 125 ans de musique pour saxophone, de Jean-Marie Londeix, éditions Leduc
  • Les instruments à vent, Charles Koechlin, éditions PUF, Que sais-je ?
  • Saxophone et pédagogie, à vous de jouer, volume 1, Jean-Yves Chevalier, éditions Delatour

CD

  • Concertos pour 4 saxophones, orchestre à cordes et percussions (Dubois-Calmel-Rivier-Feld), Calliope
  • John Coltrane et Johnny Hartmann, Impulse
  • Charlie Parker with strings, Verve
  • The legendary Sydney Bechet, BMG

Pratique

Renseignement Conservatoire / 02 98 00 89 99 / conservatoire-de-musique@brest-metropole.fr