Conférence, Musique

Le conservatoire a sorti le grand jeu !

Mis en ligne le

De "Retour aux sources" au Duo Bilika en passant par le maxi-concert, le conservatoire a cultivé la diversité samedi 14 et dimanche 15 décembre, avec trois manifestations programmées au Quartz, au Vauban et à l'auditorium.

Les élèves, professeur.es, intervenants et artistes invités,  mais aussi les personnels techniques et administratifs étaient sur tous les fronts avec 3 manifestations programmées dans et hors les murs le week-end dernier.

Retour aux sources

Le marathon a démarré samedi 14 décembre, avec la 10e édition de "Retour aux sources" au Quartz-Scène nationale, dans le cadre du festival NoBorder. La journée de rencontres et conférences autour de la culture et des musiques traditionnelles était consacrée cette année à la facture instrumentale.

Les interventions se sont succédé avec  Laurent Bigot, Yann Cozian, Yoann An Nedeleg et Erwan Lhermenier . Si l'ambiance était conviviale, les sujets étaient pointus et le public captivé. Cette année, la part belle était faite aux différentes formes de cornemuses. Le public a notamment pu découvrir le uilleann pipes (cornemuse irlandaise) du musée des Beaux-arts de Brest, fabriqué par le légendaire Leo Rowsome. Acquis et conservé depuis 1960, l’instrument a pu être sorti exceptionnellement pour illustrer la conférence de Yoann An Nedeleg. Les élèves du conservatoire et des étudiants du pont supérieur ont ponctué la journée d'intermèdes musicaux.

Le maxi-concert

En parallèle, l'après-midi, se déroulait le maxi-concert des orchestres au conservatoire. Environ 200 élèves se sont succédé sur la scène de l'auditorium. Les orchestres d'harmonie Molène et Ouessant ont fait l'ouverture laissant place ensuite aux ensembles plus intimistes de clarinettes, flûtes traversières, saxophones, flûtes à bec et hautbois.

Le duo Bilika et les élèves

Dimanche, c'était au tour des classes d'accordéon et d'improvisation de rejoindre le duo "Bilika" sur la scène du Vauban devant une salle comble. Le duo basque Didier Ithursarry-Kristof Hiriart avait travaillé en amont avec les élèves. Un concert organisé dans le cadre de NoBorder en partenariat avec Plages Magnétiques.