Médiation, Musique

Le chiffre du jour : 9 !

Mis en ligne le

9, c'est le nombre de symphonies écrites par le compositeur Gustav Mahler.

Gustav Mahler (1860-1911) compose 9 symphonies complètes  (la 10e est inachevée et ne comporte que le 1er mouvement). Plusieurs d’entre elles portent un surnom : « Titan », « Résurrection », « Tragique », ou encore « Chant de la nuit » et « Des mille », en raison du nombre très important de solistes, de chœurs et d'instruments.


L’œuvre de Gustav Mahler s’articule surtout autour du lied (chant) avec accompagnement orchestral, et de la symphonie ; deux genres qu’il fait d’ailleurs communiquer dans ses œuvres.


Mahler a recours au style « narratif ». Ainsi, son œuvre est empreinte d’une dimension romanesque : il raconte en musique son histoire la plus intérieure.

Au conservatoire de Vienne, il a pour professeur Anton Bruckner, compositeur de symphonies et fervent admirateur de Wagner. Il est à la fois un brillant chef d’orchestre et un grand orchestrateur ; Schönberg souligne la perfection de son orchestration : « Mahler n’écrit que ce qui est nécessaire. Il ne fait jamais d’additions gratuites… Si la sonorité murmure, c’est que le thème murmure… Si la sonorité éclate, c’est que les structures gigantesques se sont fracassées les unes contre les autres… Mais parmi les plus belles sonorités de Mahler, il faut noter celles qui sont délicates, comme embaumées. Ici, Mahler a apporté quelque chose d’inconnu avant lui. »

Pratique

Dimanche 12 janvier, 17h, auditorium du conservatoire
Mahler, symphonie n°1 "Titan"
Concert de l'ensemble Entre Sable & Ciel

Renseignements conservatoire / 02 98 00 89 99 / conservatoire-de-musique@brest-metropole.fr